Illusion & macadam - ENLARGE YOUR TROPISME !ENLARGE YOUR TROPISME !

 

 

 Pas un jour sans que les médias et les réseaux sociaux ne relatent les affres d’un monde pétri d’inquiétudes. Et ça fait un peu peur quand même…

Notre modeste façon de faire face, c’est d’organiser un festival, non pas pour diluer les problèmes dans quelques bulles de champagne, mais pour créer des situations de vie collective dans lesquelles on s’amuse, on réfléchit ou on ne pense à rien. En 2015, cela a plutôt bien marché, on a perçu beaucoup de bonheur dans les yeux des 25000 personnes qui sont venues.

En 2016, le festival se pose à nouveau à La Panacée, avec l’envie de continuer à concilier cultures populaires et numériques à travers des installations ludiques, des expérimentations culinaires, des ateliers d’éveil aux technologies, des conférences décalées, des concerts en image, des projections en musique et des grandes fêtes. Tropisme invite le collectif Scale à poser un autre regard sur la relation entre le son et les arts visuels, et à emmener le public vers des lectures multisensorielles de la musique. C’est cette même idée de sens augmentés qui a germé dans la tête des créateurs de Je suis SUPER, projet transmédia qui narre sous forme de dessin animé, peintures, jeu d’arcade, appli et groupe de musique, la vie d’un super héros appelé SUPER.

Ajoutez à cela une programmation pour les enfants, une salle de réalité virtuelle pour voir le monde à 360°, quelques huitres, et vous aurez une idée de la façon dont Tropisme va s’emparer pendant près de trois semaines de Montpellier.

 

Vincent Cavaroc

Directeur artistique du Festival Tropisme

 

 

Depuis 15 ans, illusion & macadam propose des solutions aux acteurs culturels à travers l’accompagnement des individus et des structures, mais aussi à travers la production d’œuvres et d’événements. Notre vision est d’encourager l’innovation sous toutes ses formes, de développer un entrepreneuriat culturel responsable et éthique au profit d’un écosystème territorial. Surtout, nous cherchons à encourager le bouillonnement d’idées, l’avènement d’une nouvelle organisation de la société fondée sur les “communs”. La culture doit jouer un rôle dans cet élan nouveau et rendre la digitalisation du monde acceptable. Par nos activités, nous constatons et expérimentons les turbulences du secteur culturel : révolution numérique, nouvelles formes d’organisation, hybridation des modèles économiques et nouveaux usages de la culture… La transition nécessite de proposer des alternatives conjuguant les axes économiques, artistiques et territoriaux.Ainsi, Tropisme est né pour montrer de nouvelles manières de faire et construire un futur désirable.La culture doit faire évoluer son modèle en lien avec les révolutions en cours.

 

Sébastien Paule

Président du festival Tropisme et gérant de la Scic illusion & macadam